SOS Tout-Petits_08
 

   SOS TOUT-PETITS

    PRIÈRES


" ET UN GRAND PRODIGE PARUT DANS LE CIEL :
UNE FEMME REVÊTUE DU SOLEIL,
AYANT LA LUNE SOUS LES PIEDS "
APOCALYPSE XII

 

 


Prière de Mère Teresa





La vie est la vie !

La vie est une chance, saisis-la
La vie est beauté, admire-la
La vie est béatitude, savoure-la
La vie est un rêve, réalise-le
La vie est un défi, relève-le
La vie est un devoir, fais-le
La vie est un jeu, joue-le
La vie est précieuse, soigne-la bien
La vie est richesse, conserve-la
La vie est amour, aime-la
La vie est un mystère, pénètre-le
La vie est une promesse, tiens-la
La vie est tristesse, dépasse-la
La vie est un hymne, chante-le
La vie est un combat, accepte-le
La vie est une tragédie, transcende-la
La vie est une aventure, ose-la
La vie est bonheur, mérite-le
La vie est la vie, défends-la

Ainsi soit-il.

Mère Teresa


Prix Nobel de la Paix en 1979

Sainte en 2016


Sainte Teresa de Calcutta






« Mère Teresa savait bien qu’une des formes les plus lancinantes de pauvreté consiste à se savoir non aimé, non désiré, méprisé. Une forme de pauvreté présente aussi dans les pays et dans les familles moins pauvres, y compris chez les personnes appartenant à des catégories qui disposent de moyens et de possibilités, mais qui font l’expérience du vide intérieur de celui qui a perdu la signification et la direction de sa vie, ou qui sont violemment atteints par la désolation de liens brisés, par la dureté de la solitude, par le sentiment d’être oubliés de tous ou de ne servir à personne.

Cela l’a conduite à identifier les enfants non encore nés et menacés dans leur existence comme « les plus pauvres parmi les pauvres ». Chacun d’eux dépend en effet, plus que tout autre être humain, de l’amour et des soins de sa mère et de la protection de la société. L’enfant conçu ne possède rien, toute son espérance et ses nécessités sont dans les mains des autres. Il porte en lui un projet de vie et d’avenir et demande à être accueilli et protégé pour pouvoir devenir ce qu’il est déjà : l’un de nous, que le Seigneur a pensé depuis l’éternité pour une grande mission à accomplir, celle d’« aimer et d’être aimé », comme aimait à le répéter Mère Teresa.

C’est pourquoi elle a courageusement pris la défense de la vie naissante, avec cette franchise de parole et régularité d’action qui est le signal le plus lumineux de la présence des prophètes et des saints, qui ne se mettent à genoux devant personne sinon le Tout-puissant, sont libres intérieurement parce qu’ils sont forts intérieurement et ne s’inclinent pas devant les modes ou les idoles du moment, mais se reflètent dans la conscience éclairée par le soleil de l’Évangile. »

Extrait de l'Homélie du Cardinal Pietro Parolin dite en la Basilique Saint-Pierre de Rome au Vatican au cours de la messe de canonisation de Mère Teresa.






( Mère Teresa, canonisée le 4 septembre 2016, devient « Sainte Teresa de Calcutta » )




Retour Page d'Accueil